Quoi de neuf ?

Publié le par Vétérinaires Anti Corrida

La corrida n'est bien sûr qu'un des multiples sujets, majeur pour les taureaux mais mineur pour les hommes, pouvant entrer en ligne de compte quant au choix d'un candidat à la présidentielle.

Le COVAC n'a pas jugé utile de commenter le premier tour de la campagne présidentielle française, dans la mesure où pas un des candidats ayant dépassé les 2 % au premier tour ne s'était engagé plus qu'un autre contre les corridas.

Pour autant, ces candidats n'étaient pas équivalents sur la question de la condition animale en général. Chacun pourrra se faire une idée en consultant le site fort bien documenté Politique & Animaux.

Et pour le deuxième tour, la corrida, comme la question animale en général, n'entre pas parmi les sujets qui peuvent faire pencher pour l'un ou l'autre des candidats.

Ceci étant, au-delà des légitimes préoccupations électorales actuelles, nous voulons signaler cette vidéo réalisée par l'agence BETC qui vient d'être mise en ligne, en collaboration avec la FLAC et 30 Millions d'Amis.

Ce clip est disponible avec des commentaires écrits en français, en espagnol, ou en anglais.

Cette courte fiction souligne l'archaïsme de corrida, pertinente réponse à l'amusant délire solutréo-magdalénien ( ̴ 18 000 ans B.P.) d'André Viard et son Observatoire national des cultures taurines, avec ses "Tauromachies pariétales" ou ses "Tauromachies universelles".

Le taureau y est remplacé par le Deinonychus, ou du moins son image popularisée (ou plutôt diabolisée, comme celle du taureau) sous le nom de Velociraptor, dans l'adaptation du roman Jurassic Park de Michael Crichton par Steven Spielberg en 1993.

Ce qui nous ramène au Crétacé, en l'occurrence autour de 100 millions d'années B.P., bien avant l'apparition de l'Homo dit sapiens il y a quelque 200 000 ans, et bien avant l'apparition de l'élection du président de la République française au suffrage universel il y a quelque 50 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roswitha Marcuzzi 14/08/2018 13:21

BRAVO pour cette lettre des vétérinaires anti-corrida adressée à ce président qui fait la promotion de la violence, de la cruauté, de la souffrance et de l' agonie atroce d' êtres innocents, qui est donc un président indigne car dépourvu de toute notion éthique universelle.