Non, la torture ne relève pas de la culture

Publié le par Vétérinaires Anti Corrida

La Cour Administrative d'Appel de Paris avait considéré en juin 2015 que l'inscription de la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France était abrogée. Des associations pro-taurines avaient émis un recours auprès du Conseil d'État contre cet arrêt. Le Conseil d'État vient de déclarer ce recours irrecevable. La corrida est donc bel et bien exclue de l'inventaire du patrimoine culturel français.

Lors de la manifestation organisée par le CRAC-Europe à Mont de Marsan le 23 juillet dernier, Rama Yade est venue officiellement déclarer son soutien à cette action.

Cette prise de position lui a valu l'animosité des enfiévrés de la corrida, à commencer par celle d'André Viard, président de l'association intitulée « Observatoire national des cultures taurines », dont la réaction a été reproduite dans quelques blogs taurins.

André Viard y prétend invoquer « les cultures respectueuses des valeurs républicaines et des Droits de l'Homme » telle la tauromachie, oups, pardon, la Tauromachie, « inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel français en 2011 ».

Et, comme chaque fois qu'il veut penser plus haut que son cerveau, il se plante une banderille dans le pied, ce qui est à vrai dire son sport favori.

En effet :

- non seulement la Cour Administrative d'Appel de Paris, dans son arrêt du 1er juin 2015, avait considéré que l'inscription de la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France était abrogée.

- mais le Conseil d'État vient par une décision en date du 27 juillet de déclarer irrecevable le pourvoi de l'ONCT (Observatoire national des cultures taurines) et l'UVTF (Union des villes taurines de France) contre cet arrêt.

Cette décision toute fraîche du Conseil d'État, qui entérine de fait l'abrogation de l'inscription de la corrida à l'inventaire du PCI français, est relayée par le site du CRAC-Europe, et par les sites de médias comme France TV InfoFrance 3 Aquitaine, France 3 Languedoc-Roussillon, France 3 Midi-Pyrénées, TV5 Monde, TF1, Le Figaro, Le Parisien, La Croix, 20Minutes, Le Point, Le Nouvel Obs, Le Midi Libre, La Provence ou Sud-Ouest.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
En fait pour arrêter la souffrance animale c'est assez simple,il faut tuer tous les animaux. Car ce sont eux qui sont à l'origine de la plus grande partie de la souffrance animale. Les vétérinaires, en soignant les chats sont les complices du meurtres de plus de 25 milliards d'animaux par an aux USA (source Nature 2013).... En faisant une règle de 3, en F on est à 3-5 milliards d'animaux, qui sont tués pour le plaisir de leur maître .... et du plaisir professionnel de tous les vétos!
Les chiens ne sont pas en reste, mais je n'ai pas trouvé de chiffre sur leur dégats....
Alors les vétos bien pensant, avant de de vous acheter une bonne conscience gratuite en adhérant au COVAC, commencez par balayer devant votre porte et proposer l'euthanasie des animaux de compagnie qui 1/sont responsables de bcp de souffrance animale Accessoirement pensez aussi que les animaux de compagnies ont aussi 2/ ont un impact non negligeable sur l'effet de serre (là je pourrai aussi en écrire une tartine) et 3/ sont responsables de pollution chimique très importante via les antiparasitaires et autres molécules 4/ sont responsables de déjections dans les rues et autres....
Bref la tauromachie n'est qu'une goutte d'eau dans la souffrance animale
Répondre
P
Tuez les tous, Dieux reconnaitra les siens !
Quelle brillante idée, plus d'abeilles, de poules, de vaches, plus de pollinisation, d’œufs, de lait ! Les animaux seraient à l'origine de la souffrance animale(???? ) les vétérinaires tueraient pour leur plaisir et celui des maitres (???) ... mais dans quel monde vivons nous ? Trêve d'inepties, certainement pas sur la même planète . Ces élucubrations sont stériles et si la tauromachie était la " goutte d'eau" de la souffrance animale, il y a belle lurette qu'elle serait éradiquée.
Quel beau spectacle que ces danseurs en collant rose torturant pour le plaisir. Il me semble difficile de comprendre que l'on puisse se repaitre d'une telle boucherie, et cette barbarie de même que celle pratiquée dans certains abattoirs doit cesser.
M
cette espece humaine ,assoiffée de sang,avec des neurones en dessous des animaux!!qu ils aillent en syrie,ils recrutent!!!continuons nos combats pour l abbolition des actes de tortures d etres vivants INNOCENTS!!
Répondre
S
Je suis entièrement d'accord avec vous mais saluons quand même cette initiative....cela prouve qu'il y a une évolution...
Mais le plus grand tueur, destructeur de la nature et responsable de la pollution .... c'est l'homme !
S
Dire qu' il faut encore se battre au XXIème Siècle pour faire entendre à nos édiles que " Non, la torture ne relève pas de la culture" ...
Espérons toujours plus de notoriétés présentes aux manifs, comme celle de Rama Yade qui nous a permis un joli coup de projecteur à " Mont de Mare de Sang", le fief des cruela Darieussecq et Marie Sara.
Un véto médiatique, un psy connu, un chanteur, etc... aideraient probablement à donner plus d' amplitude aux manifs anti-corrida !
Répondre
B
Merci pour les Taureaux...
Répondre
J
Caprice, c'est fini! les innommables afiocs ont perdu cette bataille.
Mais sont tjrs autorisés à nuire.
Répondre