Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 22:16

PCI--MAN--Rev-copie-1.jpg

dessin de MAN, Le Midi Libre, 24.04.2011

 

==========================================================================

 

              Pr Jean-François Courreau                            Dr Nathalie Milhas
              École Nationale Vétérinaire d'Alfort             Docteur vétérinaire

              94704 Maisons-Alfort Cedex                         31150 Fenouillet         

 
Coordinateurs du Collectif des Vétérinaires pour l'Abolition de la Corrida
 
 
 
                                                    Maisons-Alfort, le 6 mai  2011

 

 

Monsieur,


Le Ministère de la Culture et de la Communication a inscrit la corrida dans l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français et c'est le mundillo qui a eu le privilège d'annoncer cette décision, à l'occasion de la féria d'Arles le 22 avril dernier.

Par cette décision, le Ministère a pris position dans un débat de société où s'affrontent des points de vue éthiques totalement opposés. Ce choix est incompréhensible et choquant pour de nombreux citoyens, des associations, des élus.

 

Et en cette année 2011, proclamée Année Mondiale Vétérinaire avec le soutien de l'UNESCO, en commémoration du 250ème anniversaire de la fondation de la première École vétérinaire du monde à Lyon, cette initiative heurte profondément tous les vétérinaires engagés contre la souffrance animale.


Notre collectif de vétérinaires s'élève, pour reprendre les termes du Code pénal, contre ces "sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux". Il regroupe à ce jour plus de 700 vétérinaires, dont la liste est publique et continue à prendre de l'ampleur. Nous savons cependant que c'est l'ensemble de la communauté vétérinaire qui est blessée par la décision du Ministère.

C'est pourquoi, aux côtés des autres associations qui dénoncent l'inadmissible tolérance dont bénéficie la corrida dans notre pays, nous demandons le retrait de la corrida de l'inventaire du patrimoine immatériel français, ainsi que le retrait des pratiques festives incluant explicitement les spectacles taurins sanglants.

 

Nous vous prions de trouvez en pièce jointe le document d'information que nous adressons à nos adhérents afin de les éclairer.

 

En vous remerciant de votre attention, veuillez agréer, Monsieur, l'expression de notre considération distinguée.

 

 

 

 

Courrier adressé à : 

- M Philippe Bélaval, chef de la Direction Générale des Patrimoines

- M Pascal Liévaux, chef du Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique
- M Christian Hottin, adjoint au chef du Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique

 

Copie à :

- M Nicolas Sarkozy, Président de la République

- M François Fillon, Premier ministre

- M Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication

- Mme Rama Yade, déléguée permanente à l'UNESCO

 

 

Annexe jointe au courrier, ainsi qu'à l'attention des membres

du Collectif des Vétérinaires pour l'Abolition de la Corrida

 

 

L'inscription s'inscrit dans le cadre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel adoptée par l'UNESCO en 2003, et approuvé par la France en 2006. Cette Convention vise notamment, et à juste titre, à protéger les traditions culturelles menacées par "les processus de mondialisation et de transformation sociale".

Cependant, il n'est nulle part question dans le texte de la Convention, et heureusement, de sauvegarder des pratiques en raison des oppositions dont elles peuvent faire l'objet. L'UNESCO s'immiscerait sinon dans des débats de société et des conflits d'opinions qui ne sont pas de son ressort.

 

La définition du patrimoine culturel immatériel (PCI), telle que présentée par le premier paragraphe de l'article 2 de la Convention de 2003, fait explicitement référence aux "exigences du respect mutuel entre les communautés, les groupes et les individus". La corrida est l'enjeu d'oppositions éthiques extrêmement fortes entre des groupes de pensée, et ne saurait donc, au moins pour cette raison, satisfaire à cette définition.


Or, c'est pourtant bel et bien dans cet esprit qu'intervient le présent classement à l'inventaire du patrimoine.

 

Depuis son introduction en France durant la seconde moitié du XIXème siècle, la corrida a toujours été vigoureusement combattue par des citoyens, des associations, des hommes politiques, et a toujours fait l'objet de nombreuses batailles médiatiques, juridiques, et législatives.

Elle est de nos jours interdite par le Code pénal sur les neuf-dixièmes du territoire français par l'article 521-1, dans le chapitre "Des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux", ainsi que par les articles règlementaires R654-1 et R655-1.

 

Une proposition de loi demandant que cette interdiction s'applique sans dérogation à l'ensemble du territoire français, déposée par Muriel Marland-Militello (UMP) et Geneviève Gaillard (PS) en juillet 2010 a recueilli à ce jour 74 signatures de députés, malgré le blocage du groupe socialiste.

 

Les enquêtes d'opinions montrent de façon répétée qu'une large majorité de Français est  opposée à la corrida, et ceci dans les régions taurines presqu'autant que dans les régions non taurines.

Ce débat se retrouve à l'identique dans les autres pays pratiquant la tauromachie espagnole. Rappelons qu'en juillet 2010, le Parlement de la Catalogne, deuxième région d'Espagne en termes démographiques, a voté la suppression des corridas. En Équateur, l'une des questions d'un référendum national prévu le 7 mai 2011 porte sur la suppression des corridas.

 

En réalité, cette inscription de la corrida au PCI français est présentée par ses propres promoteurs, à savoir l'association dénommée Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT) et l'Union des Villes Taurines Françaises (UVTF), comme un moyen non pas de protéger la corrida de l'oubli ou de la désuétude, mais de la mettre à l'abri de ses opposants.

On pouvait lire en décembre 2009, sur le site d'André Viard, président de l'ONCT, le coup d'envoi de cette démarche ainsi présentée dans un communiqué de l'UVTF :  "À l'occasion de l'assemblée générale de l'Union des Villes Taurines,[...] la décision d'entreprendre les démarches destinées à inscrire la Culture Taurine au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO a été ratifiée à l'unanimité. Est ainsi donné en France le coup d'envoi d'une campagne [...] qui devrait aboutir à plus ou moins long terme à préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" que ne reconnaît aucune instance internationale, et surtout pas l'UNESCO. L'Observatoire des Cultures Taurines [...] pilotera le dossier en concertation avec l'UVTF."

 (http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-12-09/14-12-091.php)

Et on a pu lire le 22 avril dernier, après l'annonce de l'inscription au PCI, sur le site du même André Viard : "Créé voici trois ans à Arles, l'Observatoire est d'abord intervenu dans le cadre des rencontres "Animal et société" pour stopper les attaques en cours contre la corrida [...] l'Observatoire obtint [...] le rejet de toutes les demandes formulées par les associations anti taurines. [...] Mais très vite l'Observatoire décida de voir plus loin et de passer du simple stade de la défense ponctuelle chaque fois que des attaques se présentaient, vers une stratégie de consolidation à long terme [...], ce qui passait par un ancrage institutionnel au niveau culturel. Le projet "patrimoine", mené dans la plus grande discrétion pendant deux ans, a été minutieusement préparé".

(http://www.terrestaurines.com/forum/actus/01-04-11/22-04-112.php)

 

Un projet "mené dans la plus grande discrétion" pour protéger une pratique culturelle de la disparition, c'est pour le moins étrange...

Nous vous invitons à lire les éditoriaux des jours suivants du président de l'ONCT : ils se passent de commentaires.

 

Ainsi, de deux choses l'une :

- soit la commission et les instances qui ont entériné ce choix de l'inscription au PCI étaient complices ;

- soit la commission et les instances qui ont entériné ce choix ont été dupées.

Dans les deux cas de figures, une seule décision s'impose : retirer purement et simplement la corrida de l'inventaire du patrimoine immatériel français.

 

Et puisque cette mésaventure incite à la vigilance, il nous paraît nécessaire que soient retirées aussi les fiches d'inventaire suivantes, dans la rubrique "Pratiques Festives", qui incluent explicitement des spectacles de corrida :

- Hèstas e Hestaires, Fêtes et Festayres, qui mentionnent des "courses de taureaux empruntées à la tradition espagnole", et fait référence aux quatre arènes de 1ère catégorie du Sud-Ouest (Bayonne, Mont-de-Marsan, Dax, Vic-Fezensac).

- Fêtes de Bayonne, qui mentionne des "corridas" (une corrida à cheval est prévue cette année).
- Fêtes de Dax, qui mentionne un "cycle de corridas" (neuf spectacles taurins espagnols sont prévus cette année).

Partager cet article

Published by Vétérinaires Anti Corrida
commenter cet article

commentaires

aec 12/06/2011 03:05


LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.


aec 12/06/2011 03:05


LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.


Causse Claudia 05/06/2011 19:44


Bonjour

je viens ici juste pour vous signaler qu'on se bat toujours, on prépare une manifestation à Marseille, sur le Vieux Port, à 14h Samedi 11 Juin, il faut qu'on fasse du bruit, qu'on soit nombreux,
qu'on nous voit et qu'on nous entende. Merci de faire passer le message.Nous sommes tous ensemble . COURAGE


Joelle Oldenbourg 27/05/2011 07:44


Bonjour Isabel, je reviens sur mon com précédent. Voici la réponse obtenue hier par courrier. Esperpentico ! "Vous vous êtes alarmée pour rien."

http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/article-esperpentico-m-jean-audouze-repond-au-courrier-de-gee-74765706.html


Vous pouvez bien sûr diffuser notre courrier, ses annexes et la réponse ci-dessus, et vous en servir. Nous espérons en recevoir d'autres, notamment celle de Mme Yadé. Nous préparons une réponse,
tous les arguments et les signataires sont les bienvenus.

N'hésitez pas, Isabel, si vous voulez que nous diffusions une information ou soutenions une action. C'est ce à quoi nous nous attachons depuis 4 ans avec mon amie et partenaire, Marie-Hélène
Verdier, relais de toutes les actions espagnoles sur son blog
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com

Maintenons la pression pour une France et une Espagne sans sangria !
à demain !

à demain,


Joelle Oldenbourg 27/05/2011 07:23


Nous avons reçu ce courrier hier. Bien sûr Isabel vous pouvez le publier. C'est une réponse qu'il faut étudier sans se réjouir prématurément, ce serait une grossière erreur. Rien que le fait de
dire qu'avant de s'inquiéter il faut se renseigner laisse songeur. C'est même "esperpentico" comme cette inscription inique. Espérons que la manif du collectif "honte à la honte française" de
demain dans plusieurs villes françaises sera le début d'une prise de conscience réelle des politiques pour éradiquer ces atrocités. Et en 2012, comme a dit le communiqué du CRAC Europe, "LES
TAUREAUX VOTERONT" !

L'Espagne a avancé bien plus vite que la France, les avancées vont continuer. Nous étions à vos côtés pour la Catalogne, nous continuerons à interpeler. Déjà si chaque pays arrive à bloquer pour
l'Unesco au niveau national avec pour objectif un "blocus" international, nous aurons une base de progrès. Si l'Unesco reconnaît qu'il y a des conventions nationales et internationales des droits
des animaux et qu'ils doivent faire en fonction, c'est "rassurant" relativement.
à demain !


Présentation

  • : Le site des vétérinaires opposés à la corrida
  • : Ce site est dédié à la présentation d'un collectif français de vétérinaires opposés à la corrida, et au recueil de nouvelles adhésions.
  • Contact

COMMENT NOUS REJOINDRE ?

Bien entendu, l'adhésion est totalement gratuite. Nous vous accuserons réception et nous vous inclurons le plus vite possible dans la liste. Merci de vérifier dans les listes ci-dessous que vous n'êtes pas déjà inscrits!
 
*****************
COMMENT DEMANDER À VOTRE VÉTÉRINAIRE DE NOUS REJOINDRE ?
Présentez lui CE DOCUMENT à signer.
 
****************
 
 
 
 
 

Recherche

LISTES DES SIGNATAIRES

Le  15 septembre   2017,
nous sommes 2396 signataires.
 
La consultation des listes se fait en cliquant sur les liens ci-dessous :
 
 
 
 
 

 

La conférence de presse de 2010

Vidéo des interventions (cliquer sur l'image):
 
 
vlcsnap-2014-12-03-21h46m32s109
 

Les images qui dérangent