Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 02:40

Libe.jpg

 

Jacques Durand, le chroniqueur taurin du quotidien Libération, qui y sévissait paraît-il depuis 1987 à l’initiative de Serge July, a publié le 28 juin dernier sa dernière rubrique.

 

La direction de Libération a probablement jugé, avec raison, que ces rubriques faisaient fuir plus de lecteurs qu’elles ne lui en apportaient.

 

Puisque nous sommes sur un site de vétérinaires, nous ne résisterons pas à rappeler l’article du 22 février 2007 : « Quand la science se penche sur la souffrance des toros ».

M Durand commençait ainsi :

« Pour répondre aux défenseurs des animaux, les aficionados s'en tiraient jusque-là par une croyance jamais vérifiée. Comme les boxeurs qui sentiraient moins les coups pendant qu'ils se castagnent, les toros de corrida ne souffriraient pas autant qu'on l'imagine pendant leur combat. Cette opinion vient d'être largement et scientifiquement confirmée par les travaux vétérinaires de Juan Carlos Illera de Portal, directeur du département de physiologie animale de l'université Complutense de Madrid »

 

Bel aveu en tout cas.

Mais, malheureusement pour Jacques Durand et pour les amateurs de corridas qui s’étaient empressés de claironner la nouvelle, cette étude révolutionnaire a fait pschitt. Elle a tout juste fait l’objet d’un compte-rendu dans la revue de la faculté (Revista Complutense de Ciencias Veterinarias), mais cinq ans plus tard on cherche toujours en vain le moindre papier dans une revue scientifique à comité de lecture. Et pour cause : non seulement la méthodologie apparaît peu sérieuse, mais surtout la conclusion sur la douleur (plus le taux de ß-endorphine est élevé, moins il y a de douleur) est de toute façon une absurdité. En effet, même chez l'homme, qui pourtant peut exprimer ce qu'il ressent, aucune corrélation significative simple entre le taux de bêta-endorphine et les éprouvés douloureux n'a pu être validée.

 

Vers le 10 mai dernier, à l’annonce de son départ, Jacques Durand s’était empressé de se confier auprès du mundillo, afin que celui-ci exerce une pression sur le journal pour le maintenir en piste. Les sites et blogs taurins français s’étaient drapés dans leur indignation avec un bel ensemble, et avaient appelé comme un seul homme à écrire à Nicolas Demorand, le directeur de la rédaction de Libé. Ah, on en a eu de la littérature sur le web taurin, chacun y est allé de sa missive, au nom de la culture, de la diversité, de la liberté, fustigeant le politiquement correct, l’affadissement des mœurs, l’oppression animaliste...

 

Beaucoup de ces objurgations appelaient à signer une pétition en ligne (vous savez, ces pétitions où n’importe qui peut signer autant de fois qu’il a d’adresses mail…). Il faut la lire. Non seulement on y apprenait que le 8 juillet va être un jeudi, si on ignorait que les aficionados sont un peu décalés avec leur temps, mais pour défendre la rubrique hebdomadaire de M Durand, elle invoquait « la Constitution française », ainsi que :

« la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789
la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse,
la Loi du 1° juillet 1901 sur les associations,
la Loi du 9 décembre 1905, de séparation des Eglises et de l’Etat,
la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948,
la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950, ratifiée par la France le 3 mai 1974,
la Convention Internationale des Droits de l’Enfant de novembre 1989, entrée en vigueur en France le 2 septembre 1990. »

 

Sans commentaire…

Partager cet article

Published by Vétérinaires Anti Corrida - dans Événements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le site des vétérinaires opposés à la corrida
  • : Ce site est dédié à la présentation d'un collectif français de vétérinaires opposés à la corrida, et au recueil de nouvelles adhésions.
  • Contact

COMMENT NOUS REJOINDRE ?

Bien entendu, l'adhésion est totalement gratuite. Nous vous accuserons réception et nous vous inclurons le plus vite possible dans la liste. Merci de vérifier dans les listes ci-dessous que vous n'êtes pas déjà inscrits!
 
*****************
COMMENT DEMANDER À VOTRE VÉTÉRINAIRE DE NOUS REJOINDRE ?
Présentez lui CE DOCUMENT à signer.
 
****************
 
 
 
 
 

Recherche

LISTES DES SIGNATAIRES

Le  15 septembre   2017,
nous sommes 2396 signataires.
 
La consultation des listes se fait en cliquant sur les liens ci-dessous :
 
 
 
 
 

 

La conférence de presse de 2010

Vidéo des interventions (cliquer sur l'image):
 
 
vlcsnap-2014-12-03-21h46m32s109
 

Les images qui dérangent