Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 16:36

 

Deux ouvrages sont récemment parus pour dénoncer ce qu'est la corrida et son petit monde :


Corrida la honte, de Roger Lahana, éd du Puits du Roulle, mai 2014.

LivreLahana


Ni art ni culture, d'Isabelle Nail, éd Astobelarra, juin 2014.

LivreINail.JPG

 

Leurs points communs ?

D'abord, les trajectoires de vie des auteurs les ont chacun menés à s'installer dans une ville taurine (Roger Lahana dans le Sud-Est à Nîmes, et Isabelle Nail dans le Sud-Ouest à Dax).

Ensuite, ce sont les excès et les manigances du petit monde de la corrida, à l'échelon local comme à l'échelon national, qui les ont conduits à passer du simple rejet de la corrida à l'engagement militant.

Soyons donc reconnaissants au petit monde de la corrida : il rallie à notre cause des esprits et des plumes de talent.

 

Roger Lahana (qui présente brièvement sa trajectoire ici) a commencé à vraiment s'investir dans la cause anticorrida suite à l'annonce en avril 2011 de l'inscription de la corrida à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel français.

Il s'est d'abord engagé sous le pseudonyme d'"Anna Galore", dans le cadre d'un blog en ligne depuis 2008. Puis il s'est impliqué dans une association anticorrida à partir de 2012 (le CRAC-Europe, dont le titre du livre reprend le slogan).

 

Isabelle Nail, praticienne de la psychologie analytique, avait d'abord été choquée par une corrida lors d'un passage à Arles. Puis elle s'est dans un second temps investie pour l'abolition de la corrida, à partir des municipales de 2008 à Dax, où elle intégra la liste des Verts. Elle adressa en 2009 aux élus un article questionnant le fait d'être "aficionado", puis entra en 2013 au Conseil municipal de Dax, où son engagement contre la corrida lui valut des ennuis croissants, ainsi qu'à ses collègues EELV Jean-MarieVignes et Sylvie Laulom. Le titre de son livre reprend un slogan ancien dans l'opposition à la corrida, en France comme dans les pays hispanophones ("Tortura : ni arte ni cultura").

 

Le livre de Roger Lahana commence par :

"Je vis à Nîmes, haut lieu de la corrida, depuis 1997. Jusqu'à début 2010, la corrida n'avait jamais été pour moi un sujet d'intérêt."

et il finit par :

"En vérité, je vous le dis, ils dépriment sérieusement, les aficionados.

Ça sent la fin."

 

Le livre d'Isabelle Nail commence par :

"Il serait sans doute juste de dire que rien ne me prédestinait à m'intéresser un jour au sort des 'taureaux de combat' ".

et il finit par :

"J'ai la conviction, en refermant mon livre, que la corrida fait partie des traditions indignes de l'homme et que la poignée de protestataires du début devient un ample mouvement destiné à grandir encore jusqu'au jour de l'abolition."

 

Ces deux ouvrages sont particulièrement précieux, car ils mélangent ce dont est fait l'esprit humain : des expériences personnelles et des réflexions théoriques.

Les styles sont différents : l'ouvrage de Roger Lahana donne volontiers dans l'ironie et le pamphlet, cependant que celui d'Isabelle Nail détaille la trajectoire personnelle et favorise l'analyse des points de vue.

Mais tous deux se basent sur des faits précis et des réflexions rigoureuses.

 

Tous deux font référence à des manifestations anti-corrida récentes, leur esprit, leurs répercussions…

Tous deux font référence de façon documentée aux mensonges, aux manigances, et aux outrances du petit monde de la corrida.

Tous deux font référence au fond historique dans lequel s'inscrit cette pratique, à l'attention éthique qu'on accorde à présent aux animaux, et à l'impact psychologique du spectacle de la corrida chez les mineurs (signalons que le livre d'Isabelle Nail est préfacé par le Pr Hubert Montagner, spécialiste de l'enfance).

 

Le livre de Roger Lahana apporte aussi des éclairages juridiques, fiscaux, et économiques sur la corrida.

Le livre d'Isabelle Nail apporte quant à lui aussi des éclairages sur la psychologie des aficionados, les trajectoires biographiques des toreros(-ras), et le symbolisme du taureau à travers les mythologies et les cultures.

 

On peut commander ces livres chez son libraire préféré, chez leurs éditeurs respectifs, sur Amazon… Signalons que Corrida la Honte est également accessible par les plateformes de téléchargement en version eBook, par exemple en format Kindle.

 

Ne vous en privez pas !

Partager cet article

Published by Vétérinaires Anti Corrida - dans Événements
commenter cet article

commentaires

jean 05/04/2016 12:05

"il s'est d'abord engagé sous le pseudonyme d'"Anna Galore", dans le cadre d'un blog en ligne depuis 2008"
"Jusqu'à début 2010, la corrida n'avait jamais été pour moi un sujet d'intérêt."

Vous êtes comme ces anti intolérants et intégristes. Vous dites tout et son contraire....comme l'auteur

Roger Lahana 13/08/2014 23:49

Merci beaucoup pour ce billet, Jean-Paul !

Amitiés

Roger

dorothée aillerie 10/08/2014 18:56

C'est les vacances, mais la lutte anticorrida continue!

Présentation

  • : Le site des vétérinaires opposés à la corrida
  • : Ce site est dédié à la présentation d'un collectif français de vétérinaires opposés à la corrida, et au recueil de nouvelles adhésions.
  • Contact

COMMENT NOUS REJOINDRE ?

Bien entendu, l'adhésion est totalement gratuite. Nous vous accuserons réception et nous vous inclurons le plus vite possible dans la liste. Merci de vérifier dans les listes ci-dessous que vous n'êtes pas déjà inscrits!
 
*****************
COMMENT DEMANDER À VOTRE VÉTÉRINAIRE DE NOUS REJOINDRE ?
Présentez lui CE DOCUMENT à signer.
 
****************
 
 
 
 
 

Recherche

LISTES DES SIGNATAIRES

Le  15 septembre   2017,
nous sommes 2396 signataires.
 
La consultation des listes se fait en cliquant sur les liens ci-dessous :
 
 
 
 
 

 

La conférence de presse de 2010

Vidéo des interventions (cliquer sur l'image):
 
 
vlcsnap-2014-12-03-21h46m32s109
 

Les images qui dérangent